3 choses à savoir sur les mises à jour WordPress

WordPress

Vous avez installé votre site WordPress, généré une quantité appréciable de contenu, et développé une certaine audience, dont quelques visiteurs réguliers. Tout parait fonctionner à merveille, jusqu’au jour où, sans crier gare, une de vos extensions cesse de fonctionner. Que faire? La première chose à faire est de vérifier si des mises à jour sont disponibles.

Les mises à jour sont régulières dans WordPress. Entre le CMS et les milliers d’extensions développées individuellement, il est rare qu’une semaine passe sans voir la sortie d’une mise à jour. C’est donc une bonne idée pour les utilisateurs WordPress de connaître les bases de la mise à jour. Vous trouverez ci-dessous le début d’une liste amenée à croître dans le futur.

1. Vous pouvez mettre à jour le CMS automatiquement

Vous pouvez ajuster les réglages au sein du CMS WordPress pour le forcer à lancer une mise à jour dès que cette dernière est disponible. Pour les nouveaux sites WordPress, trouvez la case à cocher en bas de  la page de réglages lorsque vous entrez les informations initiales lors de l’installation de WordPress. Cocher la case vous assure que WordPress se mettra à jour automatiquement.

Les possesseurs de sites existants devront se connecter au panneau de configuration offert par leur hébergeur. De là, ils devront naviguer vers la page « Softaculous », sur laquelle ils pourront trouver une liste de toutes les instances WordPress actives. Cliquer sur une installation WordPress figurant dans cette liste ouvrira une page de configuration comprenant tous les réglages nécessaires.

2. Les extensions ne se mettent pas à jour automatiquement

Le problème mentionné en introduction de cet article est dû à un conflit entre l’installation WordPress mise à jour et une extension obsolète. Pourquoi? Parce que les extensions ne se mettent généralement pas à jour automatiquement à moins que le développeur ne propose l’option dans le programme. Mais comme cela n’arrive pas souvent, l’immense majorité des extensions WordPress actuellement sur le marché doivent être mises à jour manuellement.

Vous saurez quand une de vos extensions doit être mise à jour quand vous remarquerez un avertissement dans le tableau de bord. Naviguez simplement vers la page de gestion des extensions, ou cliquez sur l’icône de mise à jour dans la partie supérieure du tableau de bord. Les deux méthodes vous mèneront sur une page où vous pourrez mettre à jour toutes les extensions qui en auront besoin.

3. Les mises à jour peuvent casser des thèmes

Il est impossible pour les développeurs de WordPress de prendre en compte toutes les spécificités individuelles des développeurs de thèmes. C’est pour cela qu’ils n’essayent même pas. Cela signifie que les mises à jour de la plate-forme ont la possibilité de casser votre thème. C’est pour cela que nous recommandons d’utiliser des thèmes enfants au lieu des originaux. Les thèmes enfants ont plus de chances de demeurer intacts après une mise à jour de la plate-forme.

Notez également que les mises à jour des développeurs de thèmes peuvent réinitialiser les personnalisations que vous auriez pu apporter à un thème. C’est encore une raison d’utiliser des thèmes enfants.

Les mises à jour sont importantes à la fois pour la plate-forme WordPress et pour les extensions afin de les garder fonctionnelles. Alors soyez à jour pour garder les performances de votre site web les meilleures possibles. Comme toujours, créez des sauvegardes de votre site avant de mettre quoi que ce soit à jour.

Partager!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Notre recommandation pour Hébergement WordPress

WordPress

WHC.ca
Obtenez un rabais de 50% en utilisant notre lien.

WHC.ca

Hébergeur Web fiable avec un excellent service à la clientèle et une installation WordPress en un clic. C'est notre recommandation pour héberger un blog WordPress.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *