Comment tester le temps de réponse de mon site Web?

À ce stade-ci, c’est un fait établi qu’un temps de chargement de page lent a un impact significatif sur le succès d’un site. Lorsque les utilisateurs naviguent sur le Web, ils s’attendent à une expérience réactive. En général, un site qui prend plus d’une seconde de chargement va avoir un taux de rebond anormalement élevé et un faible niveau d’engagement. Plus important encore, un site rapide se classera plus haut dans les résultats des moteurs de recherche comparativement à un lent. Par conséquent, il est vraiment crucial de tester régulièrement la réactivité et la vitesse globale d’un site.

Le temps de réponse d’un Site Web : les bases

En définitive, la réactivité d’un site se résume à trois facteurs : la latence, la vitesse du chargement d’une page et la vitesse du chargement d’une page charge fois en présence de charge élevée. Le premier facteur est essentiellement déterminé par les vitesses de réseau du serveur et du fournisseur d’accès Internet. Vous pouvez sonder une URL par PING pour déterminer la vitesse à laquelle un quelconque site répond à une requête. La vitesse moyenne d’une page est une mesure approximative du temps que prend une page pour être retournée lorsque le serveur n’est pas à la limite de ses capacités. Les performances sous charge dépendent grandement du nombre de requêtes simultanées qu’un serveur peut gérer à la fois.

Vérification de la vitesse du réseau

Avant tout, il faut s’assurer que votre serveur peut répondre rapidement aux requêtes aléatoires de n’importe quelle origine. Faites un ping au serveur pour en connaitre la rapidité en millisecondes. Utilisez un outil comme YSlowWebSitePulse ou Pingdom pour déterminer la latence. Pour vous donner une idée de ce que vous devriez voir, faire un ping à Google prend en moyenne 42ms. Si vous obtenez toujours un temps de ping lent, il est peut-être temps de vous trouver un nouvel hébergeur qui dispose de plus de bande passante et d’un matériel plus rapide.

Évaluer le temps de chargement d’une page

Ensuite, allez au cœur de l’équation du chargement de page en testant le temps que prend votre site. Plusieurs administrateurs de sites utilisent des outils de débogage comme de Firebug Mozilla et Chrome DevTools de Google pour compiler les résultats. L’un ou l’autre de ces outils vous montrera le temps de chargement nécessaire à chaque fichier HTML, CSS et Javascript. Ces outils vont également identifier les zones problématiques qui pourraient être améliorées. Google PageSpeed Insights s’avère particulièrement utile si vous essayez de voir quelles ressources sont maintiennent le processus.

Tester votre serveur sous charge

Après avoir déterminé la vitesse de votre site dans des conditions normales, il est temps de voir où se produit le congestionnement sous une charge lourde. Un grand nombre de requêtes simultanées pourrait alourdir indûment votre serveur. Utilisez Web Page Analyzer, Pingdom Website Speed TestBlazeMeter ou WebPagetest pour effectuer un test de résistance de votre côté. Des Outils de gestion de la Performance Web comme Load Tester ou Apache JMeter vous indiqueront s’il vous faut une configuration serveur plus robuste.

Comment rendre n’importe quel site Web rapide

Il existe essentiellement deux façons d’accélérer un site : les réglages de la configuration interne et les mises à niveau du réseau. Les optimisations effectuées sur le site incluent la compression de fichiers HTML, CSS, JavaScript et des images, la mise en cache du navigateur et la mise en cache du serveur. Sur WordPress, tout cela est possible au moyen des extensions telles que W3 Total Cache et WP Optimize. En outre, il est impératif d’activer Keep Alive via le fichier .htaccess. Pour ce qui est du réseau, l’utilisation de réseaux de diffusion de contenu comme MaxCDN ou CloudFlare pour accélérer la livraison de contenu est plus ou moins une nécessité de nos jours.

Prendre une longueur d’avance sur la concurrence

Chaque année, les nouvelles technologies qui modifient subtilement le fonctionnement du Web émergent et évoluent. Le rythme du changement donne du fil à retordre même aux développeurs Web expérimentés, car ceux-ci peinent à garder leurs sites en pleine forme. Le meilleur moyen de rester bien informé est de sauvegarder quelques blogues techniques dans vos signets et configurer des alertes Google pour informer des derniers avancements. À tout le moins, une certaine familiarité avec les dernières optimisations de vitesse vous aidera à embaucher le bon codeur pour mettre votre site à jour.

Partager!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Notre recommandation pour l'hébergement Web au Québec

WHC.ca

WHC.ca
Obtenez un rabais de 50% en utilisant notre lien.
Hébergement Web Canada est un hébergeur Web fiable avec un excellent service à la clientèle et l'installation de site Web en un clic. C'est notre recommandation pour héberger un site Web au Québec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *