Extensions WordPress : Séparer les bons des mauvais

Suite à l’installation de WordPress comme CMS (Content Management System – Système de gestion de contenu), la prochaine étape consiste en la sélection d’un thème puis des extensions (extensions) dont vous aurez besoin pour vous aider à tirer parti de votre nouvelle installation au maximum. Dans cet article, nous n’allons pas aborder l’installation de WordPress. Nous n’allons pas non plus parler de la configuration d’un thème. En revanche, nous allons traiter des extensions, et plus particulièrement du choix d’extensions de bonne qualité – séparer les bons des mauvais, de manière efficace.

Des milliers parmi lesquels choisir

S’agissant des extensions WordPress, il en existe littéralement des dizaines de milliers à télécharger. Parmi cette vaste sélection, on en trouve de très bons, mais également de très mauvais. Les bonnes extensions vous aideront à améliorer les fonctionnalités ou l’apparence de votre nouveau blog ou site web; les mauvaises peuvent potentiellement réduire à néant tout votre travail. Votre problème est dès lors de reconnaitre les bonnes extensions et de fuir les autres comme la peste. Dans la liste ci-dessous, nous vous offrons quelques moyens de faire le tri entre le bon grain et l’ivraie.

  • Tenez compte de ce qui se dit – Il existe près de 40 000 extensions dans le dépôt WordPress à l’heure actuelle. Ca fait énormément d’extensions. Les serviables membres de WordPress permettent désormais aux utilisateurs de noter et commenter chaque extension. Non seulement cela permet de donner un aperçu de l’extension aux autres utilisateurs, mais cela offre également aux développeurs un moyen de répondre aux encouragements et aux critiques. Donc, les extensions ayant une note peu élevée ainsi que des commentaires allant dans le même sens devraient être évités en raison des problèmes qu’ils comportent.
  • Aide des développeurs – Que l’extension que vous avez choisie soit gratuite ou payante, ses développeurs devraient en assurer le support. Les extensions payant ont généralement un site web dédié et les extensions gratuites utilisent généralement les forums d’aide de wordpress.org, sur lequel les utilisateurs peuvent directement poser leurs questions aux développeurs. Qu’importe la méthode utilisée, vérifiez que les problèmes connus aient été réglés, surtout les récents, et jugez de la réactivité des développeurs.
  • Mises à jour – Selon nous, il est impossible qu’une extension sorte et ne soit jamais mise à jour. Les bugs doivent être corrigés, le code doit être réécrit pour être compatible avec les mises à jour du système d’exploitation, sans parler de WordPress qui lui aussi connait des mises à jour régulières. Si une extension vous intéresse, mais que son historique de mises à jour est vide, il est préférable de l’éviter et passer au suivant. Mieux vaut prévenir que guérir. Pareil si une extension n’a pas été mise à jour depuis longtemps; le développeur est sans doute passé à autre chose et a laissé son extension mourir de sa belle mort.

Prendre en compte les informations ci-dessus lorsque vous êtes à la recherche d’une extension devrait vous aider à éviter la plupart des embûches liées à l’installation des extensions.

Partager!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Notre recommandation pour Hébergement WordPress

WordPress

WHC.ca
Obtenez un rabais de 50% en utilisant notre lien.

WHC.ca

Hébergeur Web fiable avec un excellent service à la clientèle et une installation WordPress en un clic. C'est notre recommandation pour héberger un blog WordPress.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *