Les codes d’erreur de serveur interne – de quoi s’agit-il et que signifient-ils?

Il suffit de naviguer sur la toile pendant plus de 10 minutes pour tomber sur un code d’erreur de serveur. Connus aussi sous le nom de codes de statut HTTP, les codes d’erreur avisent les développeurs et les visiteurs des problèmes potentiels qui se posent au niveau des pages Web. En bref, il s’agit d’une méthode standardisée pour présenter le statut d’une page particulière ou d’un serveur HTTP. Il y a cinq groupes distincts de codes que les serveurs HTTP émettent. Voici un rapide aperçu de chacun d’eux, mais aussi une simple explication des principaux codes dans un langage simple.

Codes d’état 1xx

Bien qu’ils n’apparaissent que rarement, la série de codes informatifs 1XX vous tout simplement l’état de l’avancement du processus de requêtes de ressources. En d’autres termes, ils servent de moyen de communication entre les clients et les serveurs. Par exemple, un code d’état 100 Continuer signifie qu’une requête peut se poursuivre comme prévu. Le code 101 veut dire que le protocole utilisé passe, disons, de HTTP vers HTTPS. Dans le fond, les utilisateurs finaux ne voient jamais les codes 1XX dans leurs fenêtres de navigateur.

Codes d’état 2xx

La série 2XX des codes de serveur signifie généralement que tout marche sans problème. Par exemple, un code 200 OK vous indique qu’un serveur a réussi à recevoir une requête et y a répondu. Un code d’erreur commun que l’on retrouve dans la famille 2XX est la réponse 204 « pas de contenu ». Comme vous pouvez l’imaginer, cela signifie qu’il n’y a rien de retourné à l’adresse URL qui a été spécifiée. Mais en général, les réponses 2XX sont un signe positif qui nous dit que tout fonctionne comme prévu.

Codes d’état 3xx

La plupart des codes serveur HTTP qui commencent par un 3 sont associés à des URL périmées. En d’autres termes, ils concernent généralement les redirections. Une réponse 301 Moved Permanently (Déplacement définitif) signifie qu’une ressource a été déplacée vers une nouvelle URL. Les réponses 307 Temporary Redirect (redirection temporaire) et 308 Permanent Redirect (redirection permanente) sont des variations du même thème. Si vous avez modifié la structure de l’URL de votre site, les visiteurs finiront par voir beaucoup de réponses 3XX. Heureusement, la plupart plates-formes CMS comme WordPress et Drupal automatisent le processus de redirection.

Codes d’état 4xx

Lorsque les utilisateurs Web voient un code de réponse 4XX, c’est généralement le résultat d’une erreur du client. Par exemple, les codes 400 Bad Request (Mauvaise demande), 401 Unauthorized (Non autorisé) et 410 Gone (Page indisponible définitivement) sont autant de façons différentes d’indiquer que la demande d’un client n’est pas correctement formatée. Il en existe littéralement des dizaines d’autres qui disent plus ou moins la même chose. L’erreur la plus fréquente dans la gamme 4XX, 404 Not Found (Non trouvé), signifie qu’un serveur fonctionne normalement, mais que la ressource demandée n’est pas simplement là.

Codes d’état 5xx

Dernier point, mais pas le moindre, la série 5XX indique que le serveur lui-même a des problèmes. En d’autres termes, la requête du client est très bonne, mais le côté du site qui la reçoit n’arrive pas à la traiter pour une raison ou une autre. Deux des codes les plus courants dans cette gamme sont 502 Bad Gateway (Mauvaise passerelle) et 504 Gateway Timeout (Expiration de la passerelle) qui indiquent qu’un autre serveur en amont ne répond pas. La 500 Internal Server Error (Erreur du serveur interne) est un message d’erreur général et non spécifique dont la nature exacte nécessitera de plus de recherche.

Avec la connaissance, la bataille est à moitié gagnée

Une solide connaissance des codes d’erreur et d’état HTTP est quasiment obligatoire pour les propriétaires de sites Web à tous les niveaux. Si vous parvenez à immédiatement identifier un code d’état et à cerner le problème, vous pouvez résoudre plus rapidement le problème sous-jacent. L’essentiel avec les codes d’état, c’est qu’ils vous fournissent plusieurs informations au moyen d’à peine trois chiffres. Ainsi, savoir par cœur ces codes d’état vous faciliteront grandement les choses sur le long terme.

Partager!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *