Comment savoir que Google pénalise mon site?

À moins d’avoir un million d’amis qui prétendent visiter tous les sites Web que vous leur suggérez, il est difficile de promouvoir un domaine en ligne. Bien qu’il existe plusieurs façons d’augmenter le trafic, la plupart des administrateurs de site dépendent des résultats de recherche organiques de Google pour avoir plus de visites sur vos pages. Par conséquent, le référencement naturel est une des préoccupations majeures de la quasi-majorité des sites sur le Web. Être retiré de l’indexation de Google est un triste sort à éviter. Par conséquent, il est extrêmement important d’esquiver les pénalités de Google.

Explication des pénalités de Google

En bref, une pénalité est un abaissement du rang ou du statut d’un site au sein du vaste index de Google. Ces pénalités peuvent être manuelles ou algorithmiques selon les failles d’un site. Une pénalité manuelle se produit lorsque l’équipe de Google chargée de la qualité des recherches détermine qu’un site enfreint les directives de Google à l’endroit des administrateurs de site. Les pénalités algorithmiques sont complètement automatisées et peuvent être plus difficiles à diagnostiquer. Pour tout dire, selon Google, le fait d’essayer de « contourner le système » en utilisant des tactiques de référencement dites de « chapeau noir » (black hat) entraîne des pénalités au niveau des résultats de recherche.

Les suspects habituels des pénalités

Deux facteurs principaux entraînent des pénalités : une violation délibérée des directives de Google sur la qualité des sites et les mauvaises pratiques accidentelles. En ce qui a trait à la violation délibérée, les plus grands coupables sont les courriels de masse bourrés de liens et les autres pratiques douteuses d’insertion de liens. Lisez les Consignes officielles de Google aux webmasters si vous avez besoin d’en connaitre les bases. Par exemple, l’utilisation des liens payés pour remonter la position d’un site (PageRank) causera la pénalisation dudit site. Souvent, les mises à jour algorithmiques comme Penguin (Pingouin) sont la cause du déclassement dans les résultats de recherche. Pour ceux qui enfreignent les consignes de manière flagrante, Google procède à une pénalité manuelle.

Outre l’évident déclassement manuel dans les résultats de recherche et les mises à jour algorithmiques d’envergure, il existe une raison plus subtile pour laquelle un site est frappé de sanctions. Par exemple, les algorithmes de qualité d’un site comme le tristement célèbre Panda peuvent réduire le PageRank de tout un site. En conséquence, toutes les pages du domaine en souffrent sur le plan du classement. Un faible contenu, un contenu dupliqué et un bourrage de mots-clefs se traduisent tous en une expérience négative pour les utilisateurs finaux. Un contenu mal formaté et un manque de microdonnées ne peuvent que nuire. Enfin, les paramètres liés à une piètre expérience d’utilisateur comme un taux de rebond anormalement élevé nuit toujours aux sites.

Effectuer un diagnostic des pénalités

Si vous voulez savoir si votre site fait l’objet d’une pénalité venant de Google, la meilleure façon de vous informer est de se rendre directement à la source. Accédez à votre compte Google Webmaster Tools et regardez l’onglet « Manual Actions » (Actions manuelles) sous le menu « Search Trafic » (Trafic de Recherche). Si vous voulez une corroboration indépendante, utilisez un outil comme Website Penalty Indicator (Indicateur de pénalité des sites Web) de FE International. Autrement, tapez « site:yourdomain.com » dans Google pour voir si votre site figure dans les résultats. Si ce n’est pas le cas, vous avez été pénalisé.

Récupération d’une pénalité

Dès que vous identifiez ce qui nuit à vos résultats de recherche, vous avez la possibilité de rectifier le problème. Si vous souffrez de mauvais liens retour, utilisez l’outil Disavow de Google pour les désavouer. Après vous être débarrassé des mauvais liens, concentrez-vous sur le contenu et la structure de votre site. Avant tout, éliminez tout contenu faible ou réécrit automatiquement. Ensuite, utilisez votre compte Google Webmaster Tools pour nettoyer la structure de votre site. Les bons plans de site XML (XML sitemaps), les balises canoniques et les fichiers robots.txt sont importants. Si vous êtes toujours pénalisé, faites une demande de réexamen pour revenir dans l’index de Google.

Garder un œil sur le fonctionnement

Veiller à ce que Google ne déclasse pas votre site dans les résultats de recherche de manière instantanée ou progressive est une lutte permanente, et le mot est faible. Utilisez Google Webmaster Tools conjointement à des services d’automatisation comme IFTTT pour vous donner une longueur d’avance en cas de problèmes de contenu ou de structure de votre site. Google peaufine constamment ses algorithmes de manière à ce que leurs résultats de recherche soient pertinents et de haute qualité. Veillez à l’état de santé actuel de votre site pour éviter des pénalités.

Partager!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *