Votre site web est-il hors-ligne? Comment le savoir avant vos visiteurs

Vous le savez, le temps passé en ligne est un élément-clé du succès de n’importe quel site. Si le public ne peut pas joindre votre site, les conséquences s’en feront sentir dans les classements de moteurs de recherche, générant moins de ventes. Se rendre compte de problèmes rencontrés par votre site avant les visiteurs, réguliers ou même ponctuels, est une gageure. Voici quelques moyens de savoir avant les autres.

Pingez le domaine au moyen du terminal

Si vous êtes un crack de Linux, vous devez vous y connaitre en lignes de commandes. Vous pouvez faire en sorte qu’un PC ou une autre machine ping votre serveur public à l’aide d’un script cron. Toutes les 10 minutes environ, cela devrait suffire. Un ping représente seulement quelques bits de données et ne va pas surcharger votre serveur. Si vous êtes en ligne 14 heures par jour comme la plupart des admins, vous pouvez vérifier manuellement les réponses.

Utilisez des services d’alerte tiers

Pinger les serveurs manuellement ou même automatiquement peut être contraignant. La bonne nouvelle est que vous pouvez monitorer votre site en utilisant des outils tels que Pingdom ou Uptime Robot. Ces sites gardent l’œil sur l’uptime (temps pendant lequel votre site web est accessible aux utilisateurs) et peuvent être configurés pour vous envoyer un e-mail ou un SMS s’ils remarquent un problème. Beaucoup d’entre eux sont gratuits, pour peu que vous ne suiviez pas trop de sites.

Mettez en place une routine e-mail IFTTT

Si vous devez configurer des alertes personnalisées, des sites tels que Pingdom peuvent ne pas être adaptés. Une appli telle qu’IFTTT peut être utilisée pour créer votre propre système d’alerte qui vous dira ce qui se passe avec votre site au travers de divers moyens. Une recette IFTTT peut vous envoyer un e-mail, un SMS ou même un message instantané, dans le cas d’un problème avec votre site web.

Faites en sorte que votre hébergeur vous envoie un e-mail ou un SMS

Beaucoup d’hébergeurs vous proposent l’option de vous envoyer un e-mail en cas de problème avec votre site web. D’ordinaire, il vous suffit de vous connecter dans cPanel et de cocher la case correspondant aux e-mails ou aux SMS. Si vous ne voyez pas l’option, contactez votre hébergeur pour vérifier s’il propose des alertes serveur et activer la fonction le cas échéant.

Utilisez les réseaux sociaux

Pour les sites ayant un important public sur les réseaux sociaux, Twitter est généralement la meilleure façon de découvrir que votre site est inaccessible. Beaucoup de surfeurs web rencontrant des problèmes pour accéder à un site web laissent échapper leur frustration sur les réseaux sociaux. Téléchargez une appli Twitter qui enverra des alertes sur votre téléphone de façon à ce que vous soyez le premier à savoir que votre serveur est hors-service.

Peaufinez vos alertes d’inaccessibilité

Naturellement, tout le monde a ses préférences quand il s’agit des alertes d’inaccessibilité ou de performances. Certains aiment les e-mails, d’autres préfèrent les applis spécifiques comme WhatsApp. Vous devrez jouer avec votre formule pour trouver ce qui vous convient le mieux. Effectuez des essais avec chaque méthode et choisissez les meilleures selon vous.

Partager!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Notre recommandation pour l'hébergement Web au Québec

WHC.ca

WHC.ca
Obtenez un rabais de 50% en utilisant notre lien.
Hébergement Web Canada est un hébergeur Web fiable avec un excellent service à la clientèle et l'installation de site Web en un clic. C'est notre recommandation pour héberger un site Web au Québec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *